DÉFENDRE L'INFORMATION... A COUP DE TENTACULES

Derrière le projet des Transméduses, il y a une volonté farouche d’œuvrer pour une meilleure indépendance et qualité de l'information faite aux citoyens. La précarité croissante des journalistes qui mêlent trop souvent travaux de communication et d'information, l'accélération du rythme de l'actualité qui se fait au détriment de la nécessaire vérification et enfin la trop grande influence sur les média de lobbyings privés (publicités, actionnaires ou autres) sont autant d'obstacles à la liberté d'informer.

En cherchant ailleurs l'argent et les idées nécessaires au renouvellement du journalisme, les Transméduses sont une réponse à cette problématique sociale.

FICHE DESCRIPTIVE

TRANSMÉDUSE COMMUNE (Transmedusae excellens)

 

Description : les transméduses sont une nouvelle espèce entrepreneuriale née du croisement entre cinq professionnels : une journaliste scientifique, un développeur, une vidéaste, une productrice et une graphiste. Agiles et curieuses, elles se composent d’une tête d’ampoule farcie d’idées et de quatre tentacules nommés respectivement fond, forme, créativité et sens du concret. Elles sont pourvues de nématocystes urticants qui leur permettent de se défendre contre leurs prédateurs, à savoir la désinformation ou l’ennui. 

Habitat : comme toutes les méduses, les transméduses sont à la fois sessiles (ancrées à Narbonne) et libres. Elles ont été observées en Méditerranée mais aussi sur les bords de Seine ou dans des fjords norvégiens. Elles semblent s’adapter à tous les milieux. 

Comportement : peu agressives, les transméduses prennent soin de leur écosystème et sont caractérisées par un comportement surprenant, innovant et souvent drôle. Elles construisent des édifices étranges, émettent un bourdonnement aigu en groupe et ne piquent que la curiosité de leurs voisins.  

Population : cinq individus ont été répertoriés jusqu’à maintenant. Presque tous sont de sexe féminin et ont été incubées par Alter'Incub en 2016-17.

L'équipe

Viviane Thivent

Journaliste scientifique multimédia et gérante des Transméduses.

Le Monde, National geographic, La cité des sciences, Sciences et avenir ou The good life.

Fellowships 2017 : Dart Center (New York), ECCO (Amsterdam) et WCSJ (San Francisco)

Aurélie Nurier

Vidéaste sous-marine et terrestre (fiction et documentaire).

Gestion de projets européens et créatifs (dont des projections sur voile de bateau).

Primée aux défis de l’aventure, au Fipa et au festival “Un autre regard”

NOTRE CHARTE

DEMOCRATIQUE

Nous sommes une coopérative qui respecte les métiers et les savoir-faire. Toutes les transméduses ont la même voix au chapitre. Avant d’être acceptée, chaque mission est discutée et votée à l'unanimité.

ETHIQUE

Les Transméduses ne défendent que l'information vérifiée. Elles ne travaillent que sur des messages qui éveillent l'esprit et les consciences. Elles ne portent que des projets qu'elles jugent bons pour la société.  

SUR MESURE

Les Transméduses aiment la co-construction. Elles s’adaptent à leur milieu, y puisent leur créativité aussi bien que leurs ressources.